C‘est quoi ?

Le Marathon du Rire de Paris est un Festival-concours.

Les meilleurs humoristes de demain se disputent dans 2 catégories (humoristes de stand-up d’un côté, et comédiens de sketch d’un autre).

Casting, ¼ de finale, ½ finale, Finale : 4 étapes à passer.

Un Jury professionnel reconnu.

Un public en délire venu chaque soir soutenir son humoriste préféré.

Objectif

Ce grand casting, qui réunit 200 humoristes, en retient 30 qui pourront se produire dans les deux plus belles petites salles d’humour à Paris :

« le Bout rond » pour le stand-up
et « le Bout carré » pour les humoristes à sketch.

Il permet de repérer et de faire connaître les meilleurs nouveaux talents comiques de demain, les montrer à un maximum de professionnels et peut-être leur ouvrir les portes de la notoriété.

Origines du Marathon du Rire

Depuis 10 ans, le Bout est devenu le lieu de rendez-vous novateur dans le domaine de l’humour.

Le Bout est un véritable laboratoire du rire, révélateur, en témoigne l’explosion de certains artistes au Bout comme:

Lisa Bayou, Denis Maréchal, Frédérique Lelaure, Mamane
ou Isabeau de R, Fabrice Abraham

ou plus récemment

Patson, Thomas N’Gigol, Fabrice Éboué (Jamel Comedy Club), Gaspard Proust, David Buniak, Juliette Fournis, Baptiste, Muriel Steff, Vérino, Charloose, Charlotte Gabris…

Une ligne éditoriale rigoureusement choisie, mais une programmation éclectique.

Chaque année ce sont près de 45 000 spectateurs
qui viennent mettre à l’épreuve leurs zygomatiques.

Car le Bout c’est chaque année, 1850 soirées de spectacles comiques
avec des pièces de café-théâtre, 20 « Bouts d’Shows », plateaux-tremplins présentant la meilleure sélection d’humoristes.

C’est aussi au Bout que se font les sélections parisiennes pour les plus grands Festivals Nationaux d’humoristes.

Il était donc normal que ce soit le Bout qui organise ce Festival-Concours, événement idéal pour faire connaître les humoristes du moment, ceux qui montent, ceux qui méritent tout le soutien professionnel et public.

Révélateur de nombreux talents, le Bout s’engage dans la continuelle « professionnalisation du métier d’humoriste » à l’encontre des idées-reçues véhiculées par les médias pour faire rêver le public.

Le sérieux des humoristes n’est plus à prouver dans le métier, et les meilleurs gagnent en général ce Festival-Concours, par leur travail (et leur talent bien sûr).

Les vainqueurs de la dernière édition 2007 sont :

Catégorie Sketch : David Buniak (Prix Public) et Camille Broquet (Prix Jury Pro)

Catégorie Stand-Up : Vérino (Prix Jury Pro) et Gaspard Proust (Prix Public)